FANDOM


Tissaak Dan


Tissaak Dan

Tissaak Dan

Enfants orphelins, il dut beaucoup à sa famille proche dans cette période. De part son statut, le peuple de sa planète venant en aide à de tel individu, il put recevoir une bourse. Par la suite, il fut envoyé pour être formé à Alderaan. Il reçut une formation politicienne, commerciale et scientifique à l’école de la science et de l’administration d’Alderaan. De part son enfance, un sentiment de reconnaissance fut implanté en lui vis-à-vis de son peuple. C’est pour ces raisons qu’il dénonça son employeur et sénateur dans un trafic sordide d’esclavage sur les Togrutas. C’est ainsi, qu’il devint sénateur de Shili à son tour. Désormais en fonction pour son peuple, ses objectifs étaient de défendre par tous les moyens les intérêts de son peuple, ce à quoi il travaille en tant qu’acteur au Sénat Républicain. Il cherche aussi à en savoir un peu plus sur les agissements de l’ancien sénateur.


Description physique :


Togruta de 25 ans, mesurant 1m80 pour 80kg. Son corps possède trois lekkus d’une taille moyenne pour un togruta mâle. La couleur de sa peau varie entre le violet et le mauve, dans des bandes harmonieusement réparties, comme les semblables de son espèce. Ses muscles ne sont pas plus développés que d’autres individus. Sa perception est améliorée à l’aide de ses deux montrals qui lui permettent de ressentir les vibrations des objets et personnes autour de lui. Ses vêtements habituels sont constitués des toges communes que tout sénateur possède, évitant ainsi toute pointe de mondanité ou de vêtement surfait.



Traits particuliers :


Âgé de vingt-cinq ans, Tisaak est un individu éprouvé aux uses et coutumes de la vie en société. Comme la plupart de ses congénères, il ne supporte que peu la solitude. Ses gestes et ses attitudes se veulent calmes et tranquilles. Possédant un sens aigu de fraternité et de loyauté envers son peuple et sa collectivité, il n’hésitera pas à mentir ou à trahir pour le plus grand bien de tous. Son intégrité n’est pas des meilleures, mais sa loyauté envers ses valeurs et son peuple est indéfectible. Ayant conscience que peu d’individus de son espèce ont pu atteindre la position qu’il a, il n’hésitera pas à œuvrer pour ses semblables qui ont la même vision que lui et tant qu’il y trouve un intérêt personnel. Se voulant des plus discrets, il est plutôt prompt à parler seulement quand cela est nécessaire et plus sensible à écouter.


Participation aux événements notables

Aucun.




Eduardo Ruggieri

Eduardo Ruggieri

Eduardo Ruggieri

Premier et unique enfant d'Osbaldo Ruggieri, riche marchands de draps et d'étoffes et de son épouse, Dame Pica, Eduardo grandit dans un milieu bourgeois et protecteur durant toute son enfance. Son père, chef de file du Parti Conservateur Corellien, devint un homme politique de premier plan après la chute de Gilad Castle mais sa mort soudaine vint anéantir les espoirs placés autour de lui. Orphelin de père quelques mois seulement après avoir été reçu au barreau de Coronet en tant qu'avocat, Eduardo Ruggieri se lança à son tour dans l'arène politique, bien décidé à reprendre le flambeau paternel. Fondateur du Parti National Corellien, dont le discours nationaliste et extrémiste menaçait de réveiller les vieux démons de Corellia, Ruggieri entra au parlement aux élections suivantes, où son style provoquant et politiquement incorrect lui permit de s'imposer comme l'un des ténors de l'assemblée, gagnant au passage le surnom de diable de Coronet. Mais l'ascension du jeune Ruggieri et le succès des ses thèses populistes auprès des classes laborieuses furent perçues comme une menace et après une énième manifestation de violence de la part de ses partisans, le Parti National Corellien fut dissous par décision de justice. Rongeant son frein à l'écart de la vie publique, Eduardo Ruggieri fit son grand retour lors des législatives suivantes, sous les couleurs du Parti Populaire Corellien, rassemblement de conservateurs modérés. Réélu député dans les bas-fonds ouvriers de Coronet, il trahit ses nouveaux alliés pour rejoindre les rangs du Parti de l'Aurore contre le ministère de l'Intérieur. Quelques mois plus tard, Corellia réintègre la République et Ruggieri obtient le poste de Secrétaire d'Etat à la Sécurité Intérieure sur Coruscant. Il s'illustre notamment au Sénat en défendant avec succès le texte qui entérine la création de la Police Républicaine. Mais alors que l'univers tout entier s'enfonce dans la guerre, il abandonne ses responsabilités au sein du gouvernement républicain pour rejoindre Corellia, où se décidera probablement le sort de la galaxie lors de négociations entre l'Alliance des Corporations Libres, la République et les autorités corelliennes...


Description physique

De taille moyenne, Eduardo Ruggieri mesure un mètre soixante-seize et présente une morphologie assez commune. Physiquement, il ne possède pas les caractéristiques d'un athlète et sa démarche lui confère une allure de dandy qu'il s'applique à conserver en toute situation. Ses cheveux noirs, son nez aquilin et une petite moustache finement taillée lui donne finalement cet air de contentement permanent, qu'on qualifie aussi d'arrogance, tandis que son regard noir - de par la couleur de ses yeux - lui confère cette obscurité à la fois si attirante et si oppressante. Toujours habillé avec raffinement, Eduardo Ruggieri attache par ailleurs une grande importance à son apparence physique.


Traits particuliers.

  • Ne considérant que son intérêt personnel et la conception toute personnelle qu'il a du monde qui l'entoure, il ne recule devant rien pour réaliser ses ténébreux projets.
  • Fier, intelligent, désinvolte, dénué de scrupules, son machiavélisme n’a d’égale que son incommensurable ambition.
  • Dominateur, son ascendance personnelle subjugue tous ceux qui l’approchent, et pourtant il n’a que dédain pour la piétaille qui le sert et à laquelle il laisse le soin des basses besognes.
  • Convaincu de la supériorité de la race humaine sur le reste des espèces intelligentes de la galaxie, il a tendance à mépriser et sous-estimer ces dernières.


Participation aux événements notables

  • Elections législatives sur Corellia
  • Réintégration de Corellia à la République
  • Débats autour de la Loi portant organisation de la Police Républicaine au Sénat
  • Négociations en orbite de Corellia avec les délégations de l'ACL et de la République, en tant que ministre des Affaires étrangères de Corellia

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.