FANDOM


Ordre Jedi

Les origines de l'Ordre jedi sont supposées remonter quelques 25000 ans avant la ré-affirmation du pacte républicain au moment de la ratification de la Première Constitution Galactique. On pense que les premiers jedis sont originaires de la planète Tython; planète abritant des êtres sensibles à la Force capable de la ressentir et d'en faire usage. Cependant, un tel pouvoir fut utilisé à des fins personnelles entraînant un conflit sur cette même planète; un conflit connu comme « les guerre de la Force ». A la suite de ce conflit, les survivants créèrent un ordre fondée sur l'harmonie, la sérénité, le savoir et la paix. C'est ainsi que naquit l'Ordre Jedi.

Ensuite, l'Ordre jedi fonda une école de philosophie sur Ossus. C'est au sein de cette école que furent mis en évidence et théorisé les concepts de côté clair et côté obscur de la Force. C'est aussi au sein de cette enceinte que naquirent les concept de Force vivante et de Force unificatrice; la première étant basé sur l'instant présent, la seconde sur la découverte de l'avenir.

Au cours de son histoire, l'Ordre jedi connut 4 grands schismes toujours synonymes de guerre et d'affrontements au sein des rangs des adeptes de la Force. Chacun de ces conflits divisant les adeptes de la Force en deux entre jedi et jedi noir. Les jedis noirs devenant au fil du temps des sith, adepte du côté obscur, car se réclamant eux même sous ce titre. Le dernier schisme correspondant à la guerre entre la Confrérie des Ténèbres et l'Alliance de Lumière quelques 1000 ans avant la ré-affirmation du pacte républicain.
Ainsi, on peut dater avec plus ou moins de précisions chacun de ces schismes de la manière suivante :
* Premier schisme : -24000
* Second schisme : - 7000
* Troisième schisme : - 4250
* Quatrième schisme : - 1000

Ce fut d'ailleurs aux alentours de -7000 que fut crée le sabre laser tel qu'il est connu chez les jedis bien que celui-ci ait connu nombre d'évolutions vers une plus grande miniaturisation au fil du temps passé.
A la fin du conflit, realtif au quatrième schisme, la République prit d'importantes mesures politiques et militaires connues sous le nom de Réformation de Ruusan. L'une d'entre elles intégra l'Ordre au sein de la branche judiciaire du gouvernement, officialisant le rôle des jedis en tant que gardiens de la paix et plaçant l'Ordre sous la juridiction relative du Sénat Galactique.
La destruction apparente des sith plongea l'Ordre jedi dans une nouvelle ère au cours de laquelle les pratiques et l'enseignement jedi évoluèrent énormément sans perdre leur côté restrictif et dogmatique. Cependant, des évolutions encadrées par le conseil jedi furent de mise au cours des 1000 ans séparant le conflit passé et la ré-affirmation du pacte républicain.

En ces temps d'apaisement, la rumeur dit que nombre d’hommes et de femmes jedi se sont unis de manière non officielle leur permettant d’avoir une descendance permettant de perpétuer l’Ordre jedi au-delà du simple recrutement classique.
Ainsi, il existe certaines familles plus puissantes dans la Force que d’autres si l’on se fie à cette rumeur non vérifiée. L’Ordre jedi demeurant des plus discret sur ce sujet tant au du sommet que de la base de l'Ordre. Dès lors, il fut très difficile de vérifier la véracité de ces rumeurs.
Il n’en demeure pas moins que des cas de jedi ayant eu des sentiments réciproques l’un pour l’autre existèrent bien avant la période républicaine contemporaine. Certaines de ces unions furent positives et d’autres négatives. L’un des exemples connus par l’Ordre fut celui de Aaron Morne et Céleste Tachi, tous deux décédés sur Nal hutta se sacrifiant pour permettre à des esclaves de fuir de la mégalopole crapuleuse. Le couple laissa derrière eux Nalya Morne.
D’ailleurs, d’autres cas furent mis à jour au sein des rangs jedi. Cette multiplication des cas amena donc les jedi à s’interroger sur cette question jugée épineuse car pouvant être la source de conflits avec le code mais aussi source de grandes choses comme l‘a été le sacrifice des deux jedis ayant brisé partiellement leurs vœux de jedi.
C’est donc lors du conseil d’Ilum (- 623 avant le pacte républicain) que fut décidé que la pratique serait encadrée par le conseil lui-même en fonction de critères bien établis en harmonie avec le code jedi, des prérogatives jedi mais aussi en harmonie avec la Force elle même étant donné les conclusions du Conseil jedi. En effet, il a conclut que la Force avait conduit les deux âmes à lier leurs sorts respectifs; une volonté de la Force échappant à la compréhension même des jedi. Il fut aussi décidé que les éventuels descendants d’une union entre jedi auraient l’opportunité d’être éprouvés pour intégrer l’Ordre jedi.

La disparition des sith n'empêcha pas quelques éléments de se détourner des voies de la lumière. Toutefois, ces derniers n'étaient pas considérés comme des menaces et étaient tout simplement bannis de l'Ordre et des territoires de la République, où ils finissaient par se repentir ou finissaient le plus souvent par disparaître. Environ 6 siècles avant la ré-affirmation du pacte républicain, une jedi nommée Allya fut exilée pour les mêmes raisons sur Dathomir. Au lieu de retourner du côté clair de la Force, elle eut de nombreuses filles auxquelles elle inculqua sa connaissance du côté obscur. Elle fonda alors une civilisation connue sous le nom des sorcières de Dathomir.

La naissance de Yoda en -896 et son arrivée en tant que jedi apporta à l'Ordre l'un des meilleurs éléments qu'il n'ai jamais eu. Il ne se manifesta non pas seulement comme un jedi hors-pair mais aussi et surtout comme un maître spirituel sans équivalent dans l'histoire de l'Ordre. Il devint un des maîtres jedi les plus puissants et les plus respectés. Il fut d'ailleurs mis à contribution pour négocier la libération des étudiants du vaisseau-académie Chu'unthor qui s'était écrasé sur Dathomir et dont l'équipage avait été fait prisonnier par les sorcières.
Environ deux siècles avant la ré-affirmation du pacte républicain, les jedis commencèrent à sentir un trouble généralisé de la Force marquant aux yeux de certains un retour imminent du côté obscur. En l'absence de seigneurs sith clairement identifiés, de nombreux jedi dont le très respecté maître Yoda émirent l'hypothèse que ce trouble provenait de l'arrivée prochaine de celui qui accomplirait la Prophétie de l'Elu qui rétablirait l'équilibre dans la Force en détruisant les sith. Malgré sa position charismatique, Yoda ne parvint pas à convaincre la totalité des membres de l'Ordre et nombreux furent ceux qui restèrent troublés et inquiets quant à cette fluctuation de plus en plus importante de la Force. Ces doutes furent accentués sept ans plus tard lorsqu'un groupe de jedi fit sécession et s'unit autour d'une théorie prônant que le côté obscur n'existait pas. Ce mouvement connu sous le nom de Potentium fut rapidement radié de l'Ordre avec l'intervention déterminé de Yoda.

Au cours de ces deux derniers siècles, peu d'évènements majeurs ne bouleversèrent la République Galactique et l'Ordre. De nombreux jedi furent formés émanant tant du recrutement classique que des unions entre deux jedis. Les jedi effectuèrent nombre d'enquête afin d'aider la République dans le domaine judiciaire ce qui poussa l'Ordre à se reconnaître de moins en moins comme un ordre de soldats malgré ses nombreuses participations à des conflits majeurs qui permirent très souvent à la République de survivre. Ils furent souvent plus soucieux d'apporter leur aide dans le domaine du savoir s'étendant dans nombre de domaines tel la médecine, l'histoire, la géographie, la biologie, la mécanique, l'informatique, etc... Quelques un demeurèrent tout de même fidèle à l'art du combat en développant ou améliorant d'ancienne formes de combat à main nues ou au sabre laser; un savoir qu'ils transmirent tel le maître Windu avec la forme 7 au sabre laser aussi nommé Vapaad. Quatre autres formes émergèrent aussi, des formes dérivées des styles déjà existants et développées par quelques jedi soucieux de ne pas laisser dans l'oubli l'art du maniement du sabre laser qu'ils considéraient comme l'un des symboles du jedi.

Dans ces temps d'apaisement, il n'était pas rare de voir les jedi parcourir la galaxie librement avec leurs padawans attitrés. Leur retour sur Coruscant ne se faisant que sur la demande du Conseil jedi. Il en fut ainsi du maître jedi Qui Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi qui parcoururent la galaxie se laissant guider par la Force comme le voulait la croyance du maître de Ben qui était fondée sur la Force vivante. En revanche, nombre des maîtres jedi restaient au Temple jedi pour transmettre leurs connaissances et techniques aux jeunes novices en apprentissages; Yoda et Mace Windu furent de ceux là. Cette dynamique se poursuivit jusqu'à la ré-affirmation du pacte républicain et alla au delà notammant avec mais les évènements galactiques troubles ébranlèrent cela et força les jedis à devenir plus actifs dans les limites de leurs prérogatives définies comme le firent Obi-Wan Kenobi et son padawan Anakin Skywalker pour un temps. D'ailleurs, les deux jedi poursuivirent leurs chemins respectifs, dès qu'Anakin devint chevalier jedi, avec un padawan respectif dans les personnes de Seth Kae pour Ben Kenobi et Ahsoka Tano pour Anakin Skywalker.


Conseil Jedi

Existant depuis des millénaires, le Conseil Jedi encore appelé Haut Conseil des Jedi, est l'un des quatre Conseil Jedi existant dans l'Ordre. Constitué des membres les plus sages et les plus expérimentés de l'Ordre Jedi, ses rôles sont multiples et portent aussi bien sur la gestion interne de l'Ordre Jedi que sur l'aspect extérieur et notamment l'aspect politique.



I/ Formation et constitution.

On ne connait pas la date exacte de l'apparition du Conseil Jedi au sein de l'Ordre ni s'il était présent dès l'origine. Cependant, On peut être certain que sa première apparition eut lieu au cours des premiers millénaires de l'Ordre. Le Haut Conseil était constitué de douze membres choisis parmi les membres de l'Ordre. Ils avaient généralement tous atteint le rang de maître Jedi et avaient réalisés de grandes prouesses au cours de leur service au sein de l'Ordre Jedi. Cinq membres siégeaient au Conseil de manière permanente, quatre autres à moyen terme et les trois derniers à court terme. Les nouveau membres étaient élus par le Conseil lui même et personne ne pouvaient prétendre à donner son avis sur la question. Lorsqu'un membre décédait en mission, son siège vacant était rapidement remplacé à la suite d'une nouvelle élection.

Avant l'installation définitive des Jedi sur Coruscant, il était coutume d'organiser ses réunions sur divers mondes plus ou moins cher aux Jedi. Les membres du Conseil Jedi attachaient en effet beaucoup d'importance au choix des lieux de réunions, qui étaient différents à chaque nouvelle séance pour ne pas favoriser un monde plus qu'un autre. Lorsque les Jedis s'installèrent au Temple Jedi de Coruscant, le Conseil Jedi se posa définitivement sur la planète capitale, dans la tour sud-ouest du Temple. Il peut cependant arriver que le Conseil tienne exceptionnellement ses réunions en dehors du Temple ou sur une autre planètes si la situation l'exige. Tous les membres du Conseil se doivent de faire leur possible pour participer aux réunions quitte à interrompre leurs occupations ou même leurs missions les plus importantes. En cas d'éloignement du lieu de réunion ou d'impossibilité de participer physiquement, les membres sont virtuellement représentés grâce à une retransmission holographique qui leur permettent de participer comme s'ils sont présents sur place.



II/ Rôle du Conseil Jedi.

A/ Rôle interne.

Le Conseil Jedi est considéré comme le principal guide spirituel au sein de l'Ordre Jedi. Constituant l'échelon hiérarchique le plus élevé, il peut intervenir dans toutes les décisions et les conflits internes et sa réponse fait figure d'autorité. Son point de vue est de ce fait rarement contesté. L'autorité du Haut Conseil dépasse largement celui des autres Conseils situés sur Coruscant ainsi que celles des divers Conseils Jedi locaux situés dans les académies Jedi comme Taris ou Dantooine.

Le Conseil peut être amené à prendre des décisions ou à trouver des solutions sur des problèmes épineux, menant à des dilemmes que seule la sagesse de ses membres peut résoudre. Généralement le Conseil suit avec attention le déroulement des missions assignés aux différents Jedi, surtout si celles-ci sont susceptibles d'impliquer une répercussion sur l'Ordre tout entier. Il arrive également que les membres du Conseil viennent en aide à un Jedi ayant besoin d'explications ou de différents points de vue à propos de la Force ou de lui même. Enfin, l'un des nombreux rôles du Conseil peut être de tester un padawan pour déterminer s'il est apte à recevoir le titre de chevalier Jedi. Cette épreuve consiste en une série de questions n'est cependant pas proposé à tous les padawans.
Lorsqu'une mission particulièrement importante ou périlleuse est confiée à L'Ordre Jedi, un ou plusieurs membres du Conseil est généralement assignés à son déroulement. Il arrive même, dans des cas extrêmes et rares, que le Conseil tout entier se déplace pour mener à bien une mission diplomatique ou jugée très sévère.



B/ Rôle externe.

Le Conseil Jedi dispose de très nombreux rôles extérieurs à l'Ordre. Il est en quelque sorte le porte-parole de l'Ordre Jedi tout entier. Il est souvent sollicité par les membres éminents de la classe politique, sénateurs, conseillers et surtout chanceliers Suprêmes lorsque la République Galactique souhaite l'aide des Jedi sur un sujet ou un conflit. Le Conseil des jedi a aussi la possibilité de s'adresser au Sénat Galactique. Le Conseil se révèle être l'interface obligatoire entre la République Galactique et l'Ordre Jedi chargé d'assurer sa sécurité et de maintenir la paix.



III/ L'actuel conseil Jedi

Les membres permanents sont au nombre de 5 : Yoda, Mace Windu, Oppo Rancisis, Plo Koon et Kit Fisto. Les membres à long terme sont : Obi-Wan Kenobi, Adi Gallia, Aayla Secura et Luminara Unduli. Les membres à court terme sont : Ki-Adi-Mundi, T'ra Saa et Shaak Ti.

Source : AnakinWorld, SWLRPG

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.