FANDOM



Laelandro

Laelandro

Laelandro


Race : Humain
Métier : Militaire/politicien


Histoire

Laelandro, après avoir étudié la stratégie militaire durant ses jeunes années rejoint les forces militaires de Corellia alors sous la présidence de Jerebeat, un homme qu'il ne connait que de nom. Montant rapidement en grade, il obtient finalement celui de général de l'armée de terre Corellienne après que cette dernière fut achetée, par le président, auprès de la fédération du commerce. Il ne découvre que plus tard que ces achats extraordinaires, tant quantitativement que qualitativement, ont en réalité pour mission, non pas de protéger Corellia, mais d'entrer en guerre contre la république.
C'est d'ailleurs pour cette mission qu'il est appelé sous les drapeaux pour combattre en orbite de Bonadan. Arrivant trop tard pour participer au début de l'engagement, il apprend, dans la petite navette qui l'amène sur les lieux de la bataille, la trahison de Kakett Lah, amiral de la flotte, qui a tenté de monnayer cette dernière à la république, contrecarré dans ses plans par un retour impromptu du président en personne. S'en suivent alors une série d'évènements extraordinaires : le président tombant dans le comas, la partie droïde de la flotte détruite sans que l'on puisse la réactiver, La fuite de Kakett Lah, emmenant le président avec lui, la destruction de leur navette de transport par les appareils républicains... Et l'arrivée au pouvoir du dernier représentant de l'administration présidentielle... Laelandro. Ce dernier entreprend alors de rallier les vestiges de la flotte corellienne pour affronter l'armée républicaine dans un baroud d'honneur sanglant qui ne permet pas de déstabiliser l'efficace amiral Katarn. La faible expérience du nouveau président corellien et le trop grand déséquilibre de force entre les deux armées le contraignent à la reddition en échange du SDS de commandement qui l'abritait jusqu'alors.
Cependant, ne se résolvant pas à donner à ses ennemis un tel bâtiment, il ordonne le sabordage de ce dernier qui explose au nez et à la barbe de l'amiral républicain alors que les vaisseaux de Laelandro fuient en hyper-espace en direction de Corellia ou une crise économique sans précédent fait rage suite au gaspillage des ressources planétaires par l'ancien président dans le but de constituer une armée aujourd'hui en grande partie détruite. Prenant le titre et les fonctions d'Empereur pour essayer de rétablir l'ordre sur sa planète, il se rend sur Coruscant pour négocier la paix avec le Chancelier Nomos. Après d'âpres négociations, une paix est finalement signée avec comme condition le démantèlement de la flotte de guerre corellienne et sa cession à l'armée républicaine.
Il rentre alors sur Corellia ou il met en place des patrouilles de sécurités afin d'endiguer la spirale de violences que connait son peuple. Il organise alors des élections auxquelles il ne se présente pas afin de donner la poste de président à quelqu'un de plus qualifié que lui dans un rôle politique. Peut après, il quitte la planète pour une destination inconnue de laquelle il ne reviendra pas, assassiné par un de ses équipiers de missions.


Lorthann Heldwinn

Lorthann Heldwinn

Lorthann Heldwinn


Race : Humain (Mandalorien)
Métier : Militaire


Histoire

Natif de la planète Concord Dawn, Lorthann suivit très tôt sa famille de mercenaires en dehors du territoire Mandalorien. C'est pendant une courte étape sur Mandalore qu'il se lia d'amitié avec celui qui deviendrait plus tard son frère : Galder Wesker.
Comme le veut la coutume, il débuta son entrainement au combat dès son septième anniversaire, espérant arriver à une position respectée dans la galaxie, voir même fonder son propre clan de guerrier. Contrairement à bon nombre de ses pairs culturels, il préféra s'orienter dans un style de combat privilégiant la discrétion, l'infiltration, la tromperie et le double jeu, collant bien mieux à son caractère froid et subtil.
Il décida finalement de partir de son nouveau foyer en quête d'action avec Galder et Kais, un autre de ses frères. Finalement, après quelques années d'aventures et de vadrouilles d'un coin de la galaxie à un autre il décida de se trouver un emploi plus stable et répondant mieux à ses propres idées et qualifications, il avait alors 23 ans. Il ne mit pas longtemps à retourner sur Naboo, où il avait séjourné un long moment, et s'inscrit à un programme de formation militaire à l'académie de Naboo dont il sortit diplômé. Bien qu'il avait toujours soutenu l'idée qu'il était plus facile de mourir pour ses convictions et une cause à laquelle on tient plutôt que de se faire descendre en tant que mercenaire, il décida tout de même d'aller sur Alderaan dans le but d'entrer chez les FDA. A l'instar de Galder, il nourrissait lui aussi des idées anti-républicaines/pro-impériales, toutefois moins ancrées que son frère. Il acceptait plus facilement de se solder pour des dataries que lui. Son diplôme de l'académie militaire l'aida finalement à passer les barrières du recrutement et fut dès lors considéré comme soldat des FDA, bien que certaines informations personnelles qu'il fournit soit fausses. Son service venait a peine de débuter qu'on allait lui confier sa première (et sa seule) mission. Le sith Rune Ka avait bombardé depuis l'orbite le palais royal et l'école de diplomatie. C'est à ce dernier endroit qu'il fut envoyé avec deux autres de ses collègues pour sauver les éventuels survivants. La mission se solda par un succès relatif, l'école s'était écroulée, mais l'intervention de Lorthann et ses collègues avait sauvé un grand nombre d'élèves. Ce fût pendant son transport vers le palais royal, et dans le chaos général encore présent qu'il reçu un message lui annonçant l'assassinat de son frère Kais. Puisqu'il considérait les FDA comme un employeur parmi tant d'autres et qu'il ne bossait que pour l'argent il se détacha du convoi et partit tout droit en direction de l'astroport, le sort des survivants du drames lui important peu, au final.
Ce fût finalement sur Corellia que le destin se présenta à lui, sous la forme de Roek Nalbar, qui tout comme lui avait été kidnappé par un certain Mister J, auteur de l'assassinat de Kais. Il ne le sût jamais, faute d'être mort avant, mais le Commandant Kit Fisto avait envoyé deux soldats à sa recherche, l'une d'elle ayant participé comme lui au sauvetage de l'école de diplomatie d'Alderaan, par ailleurs son frère Galder était lui aussi partit le chercher. C'est finalement dans une cave sombre et poussiéreuse que la flamme du guerrier s'éteint, lui qui rêvait destin prometteur, son seul acte héroïque fut de sauver des élèves dans un bâtiment en feu.


Namrand Lemelisk

Namrand Lemelisk

Namrand Lemelisk


Race: Selkath
Metier: politicien



Histoire

Namrand est un réprouvé, un rejeté de sa planète natal, Manaan, dont il a refusé les concepts de neutralité pour vivre sa vie avec plus de liberté. Individualiste, manipulateur, sans scrupule, ni remord, il commença sa vie libre dans l'un des seuls domaine lui permettant d'exercer ses talents: le crime.
Il devient rapidement l'un des bras droits d'un hutt de Nar Shaddaa, qui finit malheureusement sa carrière de façon brutale.
Le jeune selkath, après ce premier revers et quelques péripéties, s'orienta vers le second métier permettant de satisfaire ses goûts: la politique.
Après un parcours académique sur Alderaan, il en devint sénateur, au service du Vice-Roi, le comte Ewan Divini, faisant appel à ses connaissances en matière de jeu d'acteur pour ne laisser rien voir de son ambition et de son absence de scrupules, et participa, dans la rotonde, aux débats qui agitèrent la République, devant alors affronter la formation d'une confédération menée par Corellia et Naboo.
Pendant son mandat, il mena à bien une mission diplomatique visant à arrêter une grève de mineur sur Utapau, mission pendant laquelle, il déjoua un sombre complot entre les dirigeants d'une corporation minière et des gangsters de Nar Shadaa, ce qui lui permis de retourner sur cette planète où il avait vécu, et d'y vendre, sans remord, à un seigneur du crime, son compagnon de mission pour sauver sa propre vie et obtenir quelques renseignements. Son passé de criminel resurgissait dans cette mission, aussi peu après ce fut le tour de son passé de selkath. La maladie de son père, qu'il avait quitté sans un regard en arrière après avoir fuit sa planète, s'était aggravé et il dut retourner sur Manaan pour assister aux obsèques et rendre le corps de celui qui l'avait élevé, à l'Ô.
La visite se passa mal. la vision de celui qu'il avait tant haït le menèrent à le tuer de sans froid, abrégeant sa maladie en étouffant froidement son père, puis en lui refusant le dernier sacrement durant la cérémonie de son enterrement sous-marin, préférant livrer son corps aux requins firaxans. Sa mère, qui s'était opposé à son geste, fut également tué de ces mains et jeté aux requins. Seule sa sœur, qui ne souhaitait plus vivre après avoir vu sa famille se déchirer, éveilla un reste de conscience chez le selkath qui lui donna la sépulture que l'on réservait à son père avant de partir de la planète, chassé par le conseil de la ville d'Atho.
Il perdit sa dernière parcelle de sentiment en laissant sa sœur dans la faille de kolto où elle repose encore, perdant le goût de la vie et de la politique.
Puis l'attaque d'Alderaan par les sith ainsi que la démission du vice-roi le mena à prendre la planète en main et à renouer avec l'ambition, puis à se présenter à l'élection qui suivit, dont il sortit vainqueur, grimpant l'escalier qui le mènerait, il le savait, au pouvoir suprême sur la galaxie.
Il n'eut pas le temps de gravir plus de marche sur le chemin que son ambition démesurée et sa folle soif de pouvoir l'amenait à prendre, puisqu'il périt dans un accident, peu de temps après, finissant comme il avait commencé : mal.


Yorrax Milder

Yorrax Milder

Yorrax Milder


Race : Anx
Métier : Etudiant en médecine, Médecin


Histoire

Yorrax a quitté sa planète en désaccord avec la culture guerrière et de compétition de son peuple, voulant devenir médecin pour aider les gens de la galaxie. A la faculté de médecine il fait bien, mais sa taille en fait un paria, il n'a que peu d'amis. Après la graduation, il se porte volontaire pour aider les secours aux réfugiés de la guerre sur Alderaan, avant d'aller porter secours aux populations locales, supporté et protégé par les FDA. C'est pendant cette mission qu'il sera tué, la seule victime d'une prise d'otage ayant dégénéré, se sacrifiant pour sauver les autres personnes dans la clinique. Yorrax Milder est mort en héros, effectuant l'ultime sacrifice en suivant ses convictions profondes.



Jack Decret

Jack

Jack Decret


Race : Humain
Métier : politicien


Histoire

L'ère de la première République et de l'empire sith: L'âge d'or en politique.

Jack est né sur Naboo, de Sullia Jolo et Lonan Decret. Grandissant sur cette planète où la culture politique est très prise au sérieux, et où le pacifisme et le calme donne un environnement sein pour l'éducation d'un enfant, Jack vécut une enfance normale, seulement teinté par le fait qu'il se destine à la politique.
Très tôt, en effet, il accède à des postes de plus en plus importants, finissant par devenir sénateur, puis administrateur de la planète. Depuis son poste de sénateur qu'il continut à exercer, faute de remplaçant, Jack acquière influence et prestance au Sénat, devenant même l'instigateur d'une refonte du système républicain en créant les ministères. Il devient même rapidement l'un d'entre eux, en tant que ministre des finances.

Mais cette fonction bureaucratique ne le coupe pas de la réalité de la république, et il adhère à la délégation loyaliste qui a pour but de promouvoir les principes républicains. Dans le cadre de cette assemblée, il est l'auteur d'un texte qui fera par la suite partie intégrante des constitutions républicaines: la déclaration des droits des citoyens. C’est également au cœur de cette délégation, qu'il tente de s'opposer à la création de la corporation, mais échoue. La corporation créée malgré lui, Jack ne peut empêchait qu'elle devienne une puissance militaire importante et assiste impuissant à la montée de ce qu'il avait tenté d'empêcher. Mais il continut sa carrière en politique, devenant Haut ministre de la république, son plus haut poste, son zénith.


La guerre républicano-impériale: la chute de Jack.

Malgré une carrière politique éclatante, Jack voit sonner le glas de celle-ci lorsque la République entre en guerre contre l'empire sith. Il accumule mauvaise manœuvre politique et malchance, en dotant la République d'une armée qui sera vaincue, et en choisissant d'intervenir officieusement dans l'attaque de la planète Bastion. Choisissant d'agir dans l'illégalité en arrêtant la délégation impériale sur Bastion avec l'aide de la corporation, il est trahi par celle-ci, mis en prison, et accusé de trahison envers la République. Dès lors, il ne peut plus agir dans la politique galactique, et assiste de loin à la défaite sith et à la fusion de la corporation et de la République.


L'ère de la seconde république: la déchéance

Réussissant à s'échapper lors de son procès, il se réfugie sur beldakan. Mais il est refait prisonnier avant d'avoir pu agir. Il est finalement innocenté, mais sa carrière politique est à jamais brisée, et il ne s'en relèvera d'ailleurs jamais complètement. Il choisit d'ouvrir un commerce sur Telos, afin de se retirer un moment de la vie politique, mais celui-ci est ravagé par une attaque de mercenaires. Privé de ressource commerciale, à jamais considéré comme inapte par la République, Jack voit la possibilité de se ressaisir dans l'offre que lui fait le dictateur Jerebeat de le rejoindre dans sa bataille sur Bastion. Mais c'est à nouveau avec horreur qu'il se rend compte qu'il vient de commettre une erreur et que la bataille dans laquelle il s'est engagé est perdue d'avance, au vue de la supériorité Républicaine que le roi fou de Corélia a décidé d'attaquer.

Il assiste donc une nouvelle fois à l'effondrement de son univers, mais est rattrapé par le commandant de la flotte corellienne qui fait de lui le Lord Suprême de la planète. Un poste qu'il sait éphémère, car les révoltes éclatent très vite sur la planète, réclamant des élections. Élections qu'il perd face à Gilad Castle, incapable de se dépêtrer du sceau que le passé a laissé sur lui, le sceau d'un politicien banni et agissant pour lui-même. Incapable de se relever après tant de coups durs, Jack finit même par être assassiné par Gilad pour avoir comploté contre lui, mais son clone le remplace et il prend désormais le nom de Richard Decret.

Mais malgré cela, son retour sur le devant de la scène n'était pas pour tout de suite, et il ne réussit qu'à obtenir le poste de gouverneur de Tibannapolis. Il participe par la suite à une mission républicaine au coté du corellien Bibo Shakan, et de l'Alderaanais Namrand Lemelisk. Cette mission le met face à de nombreux danger, et l'un d'entre eux sera trop grand pour lui: inhalant un gaz narcotique, son organisme réagit mal et le fragilise. Cette fragilité sera la cause de sa mort, alors que le stress de sa dernière défaite à l’élection de Bespin à raison de son cœur affaibli.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.