FANDOM


CoyniteModifier

Coynite

Coynite

Espèce proche humain, les Coynites possède un corps musclé couvert par une épaisse fourrure. Habituellement de couleur dorée, blanche ou noire cette dernière s’épaissit au niveau de la tête formant une espèce de couronne. Les Coynites ne possède pas de sourcil à proprement parler, ils sont remplacés par une sorte de plaque osseuse très rigide. D’une grandeur oscillant entre deux et trois mètres, ces puissants guerriers possèdent des griffes naturelles très rigides, pouvant leur servir d’arme. Il s’agit d’un peuple encore primitif, n’ayant pas encore atteint un niveau technologique très poussé. Leur population était jadis d’environ 250 millions, mais la guerre récente ou plutôt le bombardement fait par la république, a fait chuter ce nombre de 60000 millions. On dénombre ainsi environ 190 millions d’individus, maintenant regroupé sur un seul continent où ils se font constamment la guerre pour le territoire qu’ils doivent maintenant partager.


Influence galactique : L’influence des Coynites au sein de la république est très mineur, leur société étant encore très primitive et violente. Toutefois, leur planète c’est retrouvé en centre d’un véritable conflit d’envergure, les Coynites voulant chasser les colons républicains de leur planète. Ces derniers répliquèrent par un assaut majeur afin de protéger les colons de l’attaque massive des Coynites. La planète se retrouva ensuite dans un vide juridique qui permit au Techno-Syndicat de ce porter acquéreur des colonies minières du continent saccagé. S’en suivi un conflit entre la FDC et le Techo-Syndicat, auquel se joignit par la suite la république à la demande du Techno-Syndicat.

Culture : La culture Coynite s’axe autour de la guerre. Peuple divisé en plusieurs castes sociales, un peu à l’image d’une monarchie, les mâles s’affrontent régulièrement entre eux afin de permettre à leur famille de ce hisser dans cette hiérarchie. Il sont diriger par un seul et unique dirigeant le : En'Tra qui habituellement passe son pouvoir à l’un de ses fils. Viens ensuite la caste noble, les Ag’Tra, composé de vingt-neuf membres et de leur famille. Puis celle des Kroyn, guerrier d’élite composant la garde des Ag’Tra.

Un code d’honneur stricte, nommé en langage Coynite : En'Tra'Sol pousse les Coynites à interdire toute forme de couardise et particulièrement au combat. Un membre de ce peuple allant à l’encontre de ce code était pourchassé puis tué ou mis à l’esclavage.

Les cheveux longs sont quelque chose de vénérer chez les Coynite car pour leur société il s’agit d’un signe de force. En effet, plus un guerrier Coynite était respecté et habile, plus il pouvait avoir les cheveux long. Il va sans dire que pour leur peuple, un Wookie serait vénéré et un Pau'an, chauve, tenu en bien faible estime.





KlatooinienModifier

Klatooinien

Klatooinien

Caractéristiques physiques :
Les Klatooiniens sont d'une grandeur moyenne de 1.8m, possédant une peau de couleur allant du vert olive au brun foncé. Leur visage comporte un museau court avec plusieurs canine. Les Klatooiniens ont une très bonne constitution due à leur exposition constante aux chaleurs extrêmes de Klatooine. Étant dans la servitude depuis plusieurs millénaires, les Klatooiniens ont un peu perdu leur capacité à raisonner d'eux même et peuvent se retrouver facilement confus lorsqu'ils ne sont pas guidés. Toutefois, cette servitude fait en sorte qu'ils sont de très apte à obéir aux ordres sans discuter, un trait psychologique très important pour les Hutts.

Culture :Les Klatooiniens, suite au traité de Vontor, signé auprès des Hutts il y a de cela 25 000 ans, en sont venu à vénérer ces derniers comme de véritable divinité les ayant libérés de l'oppression. Ce traité stipule que chaque jeune Klatooinien, à l'age de dix ans sera envoyé à un maître Hutt. Les Klatooiniens sont habitués à une vie de servitude et cette dernière ne leur est pas du tout désagréable. Ils ont adopté plusieurs traits de caractère utile au Hutt au cour des siècles. Leur langue d'origine a pratiquement disparue, ayant adopté le Hutt comme langue courante. Ils sont devenus excellent dans les métiers reliés aux opérations de leur maître, soit comme homme de main, garde, mécanicien, espion, etc.

Étant une espèce plutôt ancienne les Klatooiniens sont très à jour coté technologie et ce, même si certaine de leur coutume reste assez primitive. Ils vénèrent un amas géologique nommé La Fontaine des Anciens, qu'ils ont renommé Fontaine des Anciens Hutt, suite au traité de Vontor. Cette dernière, pour les Klatooiniens, représente le renouveau, l'éternel, c'est par elle que leur âme survivra à la mort.

Influence galactique : Les Klatooiniens ne possède qu'un influence très mineur sur le reste de la galaxie, étant originaire d'une planète situé hors de la république. Leur influence réelle est près des Hutts, on les retrouve ainsi en grand nombre sur les planètes dirigé par ces derniers. Ils se gardent d'être trop influent hors du domaine de leurs maîtres, ne souhaitant pas engendré leur courroux. Pour cette raison, leur espèce est très peu connue hors de l'espace Hutt, car ils sont peu nombreux à voyager librement. On retrouve une petite concentration de Klatooinien sur Coruscant, où ils travaillent pour les Hutts locaux, l'Échange ou des gangs, comme les Krayts. Leur réelle influence est donc auprès des groupes criminels.


NautolanModifier

Nautolan

Nautolan

Les habitants de Glee Anselm sont bien sur les Nautolans, espèce bien représentée au sein de la république. Espèce amphibien, ils sont parfaitement adapter pour la vie sur Glee Anselm, possédant des villes autant à la surface que sous l’eau. D’une taille avoisinant le mètre quatre-vingt, le nautolan typique possède une peau verdâtre. On trouve également des spécimens à la peau bleuté ou brunâtre étant bien sur beaucoup moins commun. Leur caractéristique physique proéminente est sans contre dit les quatorze tentacules sensoriels qu’ils possèdent sur leur crâne, ressemblant à une multitude de Lekkus. Ces derniers son capable de capter les moindres variations subtile du son, les rendant très sensible à leur environnement.


Influences galactique :

L’influence des Nautolans au sein de la république remonte à plusieurs milliers d’années. On leur connaît aujourd’hui plusieurs militaires d’envergure ayant œuvré autant au sein des FAR que parmi les FDA, tel le célèbre Amiral Katarn. Non pas que leur culture soit militaire, mais la majorité de Nautolans, quittant leur paisible Glee Anselm, se tournent souvent vers les forces armées de la république.

Culture :


Peuple à majorité pacifique, leur culture c’est développé autour de l’exploitation de Glee Anselm. On trouve ainsi plusieurs centres de villégiature sur les plages de la planète offrant au touriste la chance d’admirer l’art Nautolan. Leur grand coté emphatique fait d’eux d’excellent hôte. Adepte de musique, leur art est souvent mal interprété par les autres espèces qui n’arrive pas à comprendre la subtilité de leur musique, ne possédant pas les quatorze tentacules servant de senseur captant chaque variation sonore.


Omwati Modifier

Omwati

Omwati

Caractéristiques physiques
 : Les Omwati sont une race quasi-humaine, bien qu’ils ne sont pas une branche de l’humanité. Leur taille varie entre 1,60 mètres et 2,10 mètres. Très fluets, même « elfique », ils ont une apparence très fragile. Leur peau est toujours bleue, habituellement bleu pâle, mais pouvant se colorer sous l’influence d’émotions violentes. Les Omwati n’ont pas de système pileux à proprement parler, mais possèdent une chevelure composée de plumes diaphanes, semblables à du duvet, de couleur allant du blanc perlé au blond-roux. Ils possèdent également des sourcils de la même matière. Leurs yeux, proportionnellement grand et doté d’une superbe vision, sont également bleus, allant du pâle à l’indigo. Leur voix est souvent haut perchée, avec des qualités musicales comme les oiseaux chanteurs. Ils sont en général très intelligents et, avec l’entrainement approprié a un jeune âge, peuvent apprendre à assimiler et traiter des masses formidables d’informations.

Planète d’origine :


Les Omwati sont originaire de la planète Omwat, située dans la bordure extérieure. Très rapidement dans leur histoire, ils ont développé un système de gouvernement planétaire, leur évitant les guerres qui affligèrent tant d’autres races. Vivant en harmonie avec la nature, respectant les ressources de leur planète, ils vivent dans des cités organisées comme des ruches. La majorité de la population se consacre aux secteurs des arts, de l’ingénierie et des sciences.

Influences galactique : Étant une race technologique mais n’ayant pas développé de propulsion hyperluminique avant d’être exposée à la république, l’influence des Omwati est mineure dans la galaxie. Il existerait cependant une branche d’Omwati existant sur Corusant, descendants des « indigènes » ramenés des premières explorations, nommé les Finns. (J’extrapole pour cette section, comme l’histoire des Omwati est imbriquée dans celle des Impériaux dans Star Wars, donc sujet aux changements de la team.)

Culture : Les Omwati sont une société vivant en harmonie avec leur planète et eux-mêmes. Naturellement intelligents et empathiques, ils ont des grandes capacités pour apprendre et traiter des matières abstraites, appliquant les leçons du passé pour prévoir le futur. Ils portent une grande importance à l’amitié, ainsi qu’a l’unité familiale. Les Omwati possèdent leur langage propre, le Omwatese, dont l’écriture ressemble aux jonctions dans un casse-tête, très fluide. La musique est une part essentielle de leur société et ils sont en général plus à l’aise à utiliser celle-ci pour donner des instructions à un ordinateur plutôt que d’utiliser un clavier.


Pau'an

Pau'an


Pau’anModifier

Espèce proche humaine, les Pau’an, possèdent une peau grisâtre et mesure en moyenne 1.9m. D’apparence épeurant, à cause de leur dents acéré, leur manque de pilosité et de leur grande taille mince, les Pau’an sont en fait d’un naturel très amical, calme et posé. Il sont d’excellent dirigent, fonctionnaire ou bureaucrate, ce qui les a mené à diriger leurs confrères les Utai. Les Pau’an possède une espérance de vie très élevée et il n’est pas rare de voir des individus de cet espèce aussi âgé que 700 ans.




RodiensModifier

Rodians

Rodiens

Planète d'origine :
Rodia :
Rodia est une planète de la Bordure Médiane, située dans le Système de Tyrius. Elle possède 4 lunes et est majoritairement constituée de zones arboricoles au climat chaud et humide, presque tropical. Environ 20% des terres sauvages ont aujourd'hui laissées place à des secteurs urbains et industrialisés. Une journée sur Rodia s'écoule en 29 heures et une année en 309 jours. Cepandant, le climat n'y est pas sujet à des changement saisonniers et reste sensiblement le même toute l'année. La population est consitutée à 99% de Rodiens et estimée à 1,3 milliards d'individus. Avec l'ouverture de Rodia sur la Galaxie et l'industrialisation de la planète, un échange d'import-export s'est mis en place : Rodia importe principalement nourriture et articles de luxe et exporte des armes. Les plus importantes cités urbaines sont Equator City et Iskaayuma qui ont été capitales de Rodia par le passé, ainsi que Samana et Matza, bien que ces deux dernières soient de taille plus modeste.

Caractéristiques physiques : Les Rodiens sont une espèce d'aspect reptilienne native de Rodia. Les individus ont une taille moyenne généralement comprise entre 1m50 et 1m70 bien que certains cas particuliers de nanisme ou de gigantisme puissent être observés, au même titre que chez les espèces dites proches-Humains. Ces êtres particulièrement portés sur la chasse ont en principe un corps fin et musclé en raison de leur occupation majeure. Leur couleur de peau est en majorité verte à brune bien qu'une fois encore, l'on puisse déceler chez certains individus des caractéristiques différentes (peau plus foncée ou au contraire plus claire que la normale ou encore pigmentations particulières tels que bleu, violet, pourpre ou cas encore plus rare : rouge). Les doigts des Rodiens (ainsi que leurs doigts de pieds) sont pourvus de sortes de ventouses, signe de l'évolution de cette espèce en milieu essentiellement arboricole, qui leur permet de grimper avec une certaine aisance aux arbres et à quelques parois rocheuses. Leur visage quant à lui, est constitué de deux grands yeux globuleux à multi-facette à l'instar de certains insectes, qui leur permettent de voir en infravision (vision thermique) afin de repérer leur cible même dans l'obscurité la plus totale. Ils possèdent également une sorte de "trompe" dépourvue de narine qui leur fait à la fois office de nez pour la respiration et de bouche pour la nutrition et la communication ainsi que pour la chasse grâce à un odorat très avancé. Leur visage est également doté de grandes oreilles et de deux petites antennes situées sur leur front, sensibles aux vibrations qui leur permet de détecter des mouvements les plus infimes de leurs proies. Certains Rodiens développent également au cours de leur croissance quelques sortes d'appendices crâniens cartilagineux et donc très flexibles, disposés différement selon les individus (à noter qu'il ne s'agit pas d'un caractère acquis et la plupart n'en possèdent pas) dont on ignore l'utilité. Certains mâles développent également une chevelure, bien que se soit majoritairement les femelles qui ont ce caractère. Les femelles se distinguent aussi des mâles de par leur poitrine plus développée à l'instar des femelles Humaines. En outre, bien qu'ayant principalement adopté l'usage du Huttese et du Basic, les Rodiens ont quelques difficultés linguistiques à prononcer certains sons tels que les "s", les "l" et les "r". Cette espèce est également peu appréciée des autres, car ceux ci sécrètent des phéromones aux fortes odeurs de musc, leur permettant de communiquer entre eux, notamment sur leurs sentiments dans les jeux de séduction ou encore en ce qui concerne les rivalité entre clans. Si cette odeur est désagréable et similaire pour les autres, les Rodiens sont capables de distinguer l'individu qu'ils ont en face d'eux grâce à ses phéromones.

Culture : Les Rodiens sont par nature un peuple de chasseurs violents et sauvage. Au fil du temps, leur société s'est agencée sous la forme de clans sous la direction d'un Chef appelé Protecteur. Ces clans sont eux-même sous la gouverne d'un Chef appelé Grand Protecteur.

Influence galactique : Lorsque la République découvrit Rodia, la plupart des espèces animales de la planète avait été réduite à l'extinction et les guerres claniques se faisaient plus virulentes. Le Grand Protecteur de l'époque comprit que l'ouverture de Rodia sur la Galaxie était une bonne occasion pour l'espèce de chasser de nouveaux types d'animaux. Peu à peu, la société Rodienne développa autour de ces chasses des trophées pour encourager la compétition sous l'égide de la Goa-Ato, la Guilde des Chasseurs du Grand Protecteur. Parmi ces trophées, l'on peut notamment citer "La plus longue traque", "La proie la plus célèbre" et "Le meilleur tir". Un autre Grand Protecteur, Harido Kavila, moins enclin à la violence que ses congénères tenta durant son mandat de canaliser ses sujets, les encourageant d'abord à simuler des combats. Ces mises en scènes se développèrent alors jusqu'à devenir de véritables pièces de théatre. A l'heure actuelle, l'art Rodien est reconnu à travers la Galaxie et jouit d'une certaine réputation. D'aucuns décrivent leur art comme l'un des meilleurs.


SelkathModifier

Selkath
Morphologie: Les selkaths sont des êtres amphibiens dérivant des requins de la planète. Les xénobiologistes estiment qu'ils possèdent un ancêtre commun avec les requins firaxans qui vivent dans les profondeurs de leur planète, Manaan. D'une taille d'environ 1.80 à taille adulte, mâles et femelle sont quasiment identiques et il est très difficile, pour un non selkath de faire la différence. Récement sorti de l'eau dans l'histoire de leur évolution, ils portent encore les attributs de la vie marine qu'ils n'ont pas totalement abandonné, à l'instar des Mon Calamari ou des Quaren. Ainsi, un selkath possèdent-il des branchies, des pieds palmés, une peau lisse et un squelette essentiellement cartilagineux les rendant capable de guérir très rapidement d'une fracture et d'être bien plus souple, mais aussi plus fragile.

Cultures:Les selkaths sont des êtres qui ont, au fil du temps, intégrés la neutralité dans absolument tout les aspects de leur vie et dans leur façon de se conduire. Ainsi, un selkath n'éprouve presque aucun sentiment, et ce pour qui que ce soit. L'amour est inconnu, la colère est proscrite, le désir est inexistant. Le mode de vie des selkaths est un long cheminement de la naissance à la mort, encadré par les autorités afin que la neutralité soit maintenu dans la société toute entière. Ainsi, un selkath nait en cuve, comme un clone, de parents inconnus ayant simplement fourni le matériel génétique. Une fois sortit de cette cuve, il est confié à deux selkath, un mâle et une femelle, qui seront ses parents et auront charge de l'élever. Une fois atteint l'âge de 6 ans, il est envoyé à l'école où il apprend un enseignement de base ainsi que la culture selkath. A l'age de 12 ans, ils reçoit son assignation, c'est à dire le futur métier qui a été choisi pour lui, et qu'il apprend jusqu'à ses 18 ans avant de l'exercer et de recevoir une habitation à la mesure de son travail. Il quitte donc ses parents. A ses 30 ans, s'il est tiré au sort, il peut-être choisi pour élever un selkath de la génération suivante, auquel cas un conjoint du sexe opposé lui est assigné. A sa mort, il est enterré par sa famille. De fait, cette forme de vie bannit toute ambition, tous liens familiaux et surtout les sentiments qui vont avec. Malgré tout, un selkath apprend la neutralité, il ne nait pas avec, aussi peut-il éprouver des sentiments qu'il apprend simplement à bannir. Ce rejet de toutes émotions s'avère difficile pour certain individus, notamment les jeune, mais l'absence d'amour, de fraternité ou même de lien tout court amène rapidement la majorité des selkath a ne plus rien éprouvé, ou au moins, à faire semblant.

religions: étrangement,les selkaths ont conservé la religion de leurs ancêtre malgré l'atteinte à la neutralité que cela comporte. Cette religion est une religion monothéiste sans dieux identifiés. Les selkath rendent en effet grâce à l'océan de Manaan, qu'ils appelent l'O, et qui n'est pas une divinité mais plutôt la source de toute vie sur la planète. Le second objets de vénération est un animal mythique, un gigantesque requin firaxan appelé le Progéniteur, Père de l'espèce ou maitre de la grande faille. Cet animal est considéré comme étant à l'origine du Kolto, des selkath et des requins firaxans. Pour rendre hommage, les selkath ont différent rîtes: -l'hommage du matin, qui se fait dès le lever et qui consiste simplement à boire de l'eau salée mélangé à du kolto, puis dire une prière -l'hommage aux requins à faire une fois par ans et qui consiste en un don d'un peu de sang à l'O. Le selkath plonge dans l'océan et s'entaille la main avant de remonter. Le sang attire les requins, scellant l'hommage. -le rituel d'enterrement. Un selkath est obligé de rendre le corps de ses parents à l'O en le jetant dans l'une des failles de la planète.

Morphologie et génétique: Le fait que les autorités décident de qui donnera le matériel génétique de la nouvelle génération, à fait que le Conseil a mis en place un programme eugénique d'amélioration de l'espèce vers un selkath parfaitement neutre. Ainsi, les générations de selkath étant élevées en cuve et ayant systématiquement 30 ans de moins que leur parent, elles sont aussi surveillé génétiquement lors de la conception. De ce fait, l'espèce des selkaths à lentement évolué au cours des millénaires jusqu'à devenir des êtres sans désir sexuel, considéré comme le pire désir par le conseil et une cause de violence plus importante que tout autre, ce qui réduit grandement les chances de déroger la neutralité.

Selkath hors de Manaan: Les seuls selkath que l'on peut trouver hors de la planète sont des exilés ou des fuyards, car malgré le programme génétique, il existe toujours des individus qui sont naturellement plus instable et qui ne respecte pas la neutralité, commettant des crimes. Les autorités les exilent donc, ou les condamnent à mort, d'où leur fuite.



Utai Modifier

Utai

Utai

Si les Pau’an sont grand et mince, les Utai eux sont tout l’inverse. Petit et trapu, possédant une tête oblongue sans cheveux, des yeux protubérant et un bouche en forme de bec, il est difficile de croire que ces deux espèces sont en faite issus d’une même souche. Là où leurs cousins dominent par l’esprit, eux dominent par leur travail manuel. Ils sont reconnus comme d’excellents techniciens et dresseurs d’animaux. Leur espérance de vie est toutefois bien moindre que celle des Pau’an, ossilant légèrement au dessus de la moyenne humaine.


Influence galactique : Jusqu’à tout récemment, Utapau n’avait pas eu une influence majeur dans la galaxie, étant bien sur un monde minier d’importance considérable pour son secteur, la planète et ses habitants n’offraient toutefois pas de réel intérêt à la galaxie. Il va sans dire que l’assaut de la Fédération du Commerce contre Utapau changea grandement la donne, offrant à cette petite planète la sellette au point de vu galactique. Sa prise de force est en effet l’un des éléments déclencheurs d’une guerre d’envergure opposant la Fédération à la République.

Culture : Les Utai et les Pau’an possède une culture tout à fait différente, l’une axé sur l’art manuel, l’autre sur l’art verbale. L’union de ces deux peuples créa la véritable force culturelle d’Utapau, un équilibre parfait. Ils ont ainsi développé un langage commun, l’Utapese, un mode de vie commun et une architecture commune très particulière. Il va sans dire que développer des cités à même les énormes failles trouvé sur la planète relève d’un exploit architectural. Les deux espèces sont aussi très proches de la faune locale, préférant utiliser des montures, tel les varactyls et les dactillions plutôt que des speeders ou autre outils technologique.



WookieeModifier

Wookie

Wookiee

Espèce reconnue à travers la galaxie pour son immense force, les Wookiees sont une espèce bipède couverte de fourrure. D’une taille moyenne de 2.1 mètres, leur fourrure oscille entre des teintes de brun et de noir plus ou moins foncé, il existe également de rare cas à fourrure totalement blanche. Les Wookiees étant une espèce arboricole ils possèdent de puissantes griffes les aidant lors de l’escalade. Les cordes vocales des Wookiees ne leur permettent pas de parler le commun galactique. Il possède par contre une capacité naturelle à apprendre d’autres langues les aidant beaucoup à pallier à ce handicap. Les Wookiees possèdent une espérance de vie avoisinant les six cents ans.


Influence galactique : Les Wookiees étant une espèce hautement intelligente et avancée technologiquement, ils firent rapidement partie de la république galactique. Les membres de leur espèce ce retrouve à tous les niveaux de la société. L’ancien chancelier suprême, Nomos, était très certainement l’un des Wookiees les plus influents de la galaxie. Toutefois, comme ils sont également priser comme esclave, il n’est pas rare de les voir affectés par leurs maîtres à divers travaux manuels exigent. Leur influence galactique est donc importante à plusieurs niveaux, possédant également d’excellent guerrier ou mécanicien. Il s’agit d’une espèce très répandu et très respecter, du moins si on est pas un Trandoshan ou un esclavagiste.

Culture : La culture Wookiee s’axe autour de la famille et d’un code d’honneur très strict. Ce code d’honneur inclus entre autre, une dette de vie. S’il vous arrive de sauver la peau d’un représentant de ce peuple, il est fort probable que vous serez la cible d’un tel serment, vous gagnant un fidèle protecteur, jusqu’à ce qu’il vous rendu la pareil. Ce code d’honneur interdit aussi au Wookiees d’utiliser leurs griffes au combat, un tel acte étant jugé comme dément. En résumé il s’agit d’un peuple très honorable et bon, même si en cas extrême, ils sont capable de broyé un homme en deux avec la simple force de leur bras.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.